Bois d'oeuvre : inquiétudes en Estrie

 

La bataille commerciale sur le bois d'oeuvre risque de faire mal aux producteurs forestiers en Estrie.

Les États-Unis imposent une taxe supplémentaire de  20 pour cent en moyenne qui sera modulée selon les régions.

Par exemple, chez les grandes entreprises, Produits Forestiers Résolu devra payer 12,82%, tandis que West Fraser de Colombie-Britannique écope d'une taxe de 24,12%.

Le département du Commerce estime que les producteurs américains sont désavantagés par rapport à leurs compétiteurs canadiens qui reçoivent des subventions gouvernementales.

Pour contourner cette décision, le bois rond destiné aux scieries subira une baisse de prix pour absorber une partie des taxes qui seront imposées

André Roy est président du Syndicat des Producteurs forestiers du Sud du Québec.