Cartel de l’essence : Irving plaide coupable

Coup de théâtre au procès de la pétrolière Irving à Sherbrooke.

L'entreprise a plaidé coupable d'entrée de jeu, lundi, au sujet de sa participation au cartel de l'essence dans la région.

Le conseil d'administration d'Irving a reconnu l'accusation de complot pour avoir fixé les prix de l'essence entre avril 2005 et mai 2006 à Sherbrooke, Magog, Thetford Mines et Victoriaville.

Cet aveu met fin au procès qui devait durer six semaines.

La Cour supérieure a entériné la suggestion commune d’amende de 287 583 dollars présentée par les deux parties.

La décision d'accepter ce plaidoyer de culpabilité a été prise de manière indépendante par le Service des poursuites pénales du Canada (SPPC).

Le plaidoyer de culpabilité fait suite à une enquête de plus grande envergure menée par le Bureau qui a permis de porter des accusations contre 39 individus et 15 sociétés en 2008, 2010 et 2012 relativement à leur implication dans un complot de fixation du prix de l'essence à Victoriaville, à Magog, à Thetford Mines et à Sherbrooke.

À ce jour, 33 personnes et 8 sociétés ont soit plaidé coupables, soit été déclarées coupables, écopant d'amendes totalisant plus de 4 millions de dollars. De ces 33 personnes, 6 ont été condamnées à des peines d'emprisonnement totalisant 54 mois.