Claude-Auguste Piant libéré

La Commission des libérations conditionnelles du Canada libère Claude-Auguste Piant d'office. 

Il s'agit de cet homme de 62 ans, qui avait quitté la France en septembre 2016 dans l'unique but d'entreprendre une relation avec une adolescente de 15 ans de Sherbrooke.

Il avait été arrêté sur le terrain de la résidence familiale de la jeune Sherbrookoise.

Trois mois plus tard, ce dernier avait été condamné à purger 30 mois de pénitencier.

La Tribune écrit que selon les commissaires, Piant présente encore des pensées malsaines et ne démontre aucun remord à l’égard des gestes sexuels qu'il a commis.

Ce dernier devra respecter de sévères conditions, soit de ne pas communiquer avec des personnes mineures, de ne pas utiliser Internet et de de pas contacter la victime et sa famille. 

On ignore s'il est de retour en France. 

Chose certaine, s'il souhaite revenir au Canada, Piant devra au préalable prévenir les autorités carcérales.