Distinction internationale pour un prof de l’UdeS

Le premier Canadien à recevoir le prix Simon Memorial vient de l'Université de Sherbrooke.

Il s'agit du professeur et physicien Louis Taillefer.

Ce prix international récompense tous les trois ans des travaux distingués en physique des basses températures.

Le professeur Taillefer a été choisi pour ses contributions avant-gardistes dans le domaine de la supraconductivité non conventionnelle.

Les supraconducteurs sont des matériaux qui ont la capacité de conduire l'électricité, sans pertes d'énergie.

Il recevra son Simon Memorial Prize au mois d'août lors de la 28e Conférence internationale de physique des basses températures à Gothenburg, en Suède.

Louis Taillefer est professeur à la Faculté des sciences de l'Université de Sherbrooke depuis 2002.

Il a reçu de nombreuses distinctions au cours de sa carrière en plus du Simon Memorial Prize, notamment le Prix du Québec en 2003, décerné par le gouvernement du Québec à un scientifique québécois, et en 2012 le Prix Killam en sciences naturelles, l'une des plus hautes distinctions octroyées à un scientifique canadien.