Drame familial: rapport psychiatrique sur la responsabilité de Néron

Au palais de justice de Sherbrooke, un rapport psychiatrique a été déposé sur la responsabilité criminelle de Tom Néron, accusé du meurtre au 2e degré de sa mère. 

De nouveaux éléments de preuve sont aussi attendus, dont un rapport d’ADN.

L'accusé de 35 ans pourrait souffrir de schizophrénie.

Le 8 janvier , il aurait asséné des coups de couteau mortel à sa mère à la résidence familiale du secteur Rock Forest.

Le dossier a été remis au 18 juin prochain.