Elle reconnaît des attouchements sur l'enfant que gardait sa mère

Une Sherbrookoise de 22 ans avoue avoir commis des gestes à caractère sexuel sur un garçon de quatre ans au service de garde de sa mère en 2016.


Suite à la plainte criminelle, le service de garde en milieu familial a été fermé.


L’accusée ne peut être identifiée afin de ne pas dévoiler le nom de la victime.


Un rapport présentenciel a été demandé.


Les observations sur la peine auront lieu le 18 juillet.