La Ville de Sherbrooke demandera aux syndicats de retirer leurs pancartes

Après Québec, c'est au tour de la Ville de Sherbrooke d'évoquer un règlement municipal pour forcer les syndicats à enlever leurs pancartes préélectorales.

Le reprougement ,qui demande aux électeurs de ne pas voter pour la CAQ et le PLQ , recevra une lettre aujourd'hui mentionnant que ces affiches contreviennent au code d'affichage municipal.

Les syndicats disposeront alors d'un court délai pour se plier à cette demande, sans quoi ils devront payer une amende de 500$.

Sur ces affiches, on y voit les visages de Philippe Couillard et de François Legault et on peut y lire le slogan « C’est du pareil au même... On mérite mieux ».

Des pancartes du même genre sont apparues à Québec, au Saguenay-Lac-Saint-Jean et à Montréal dans les derniers jours.

D'autres circonscriptions s'ajouteront.

La coalition syndicale regroupe le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), le Syndicat des métallos, le Syndicat canadien des employées et employés professionnels et de bureau (SEPB), l'Association Internationale des Machinistes et des Travailleurs de l'Aérospatiale (AIMTA), l'Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) et le Syndicat québécois des employées et employés de services (SQEES).