Le procès de Lac-Mégantic n'aurait jamais dû avoir lieu selon Me Walsh

Au procès de Lac-Mégantic, le jury délibère pour une première journée.

Les 12 membres doivent trancher si Jean Demaître, Richard Labrie et Thomas Harding,sont criminellement responsables, par négligence, de la mort des 47 victimes de la tragédie en 2013.

L'avocat de ce dernier ne croit pas que la Couronne a réussi à démontrer que son client était coupable. 

Me Thomas Walsh répète que ce procès n'aurait jamais dû avoir lieu.

Puisque le jury est séquestré, on apprend aujourd'hui que le juge estime que la preuve est faible contre les accusés.

Gaétan Dumas l'a affirmé à plusieurs reprises lors de discussions avec les avocats,mais il rappelle que c'est au jury de trancher.