Les nouveaux actes posés par les pharmaciens demeurent méconnus

Il y a deux ans cette semaine qu'entrait en vigueur la Loi 41 autorisant les pharmaciens québécois à prodiguer de nouveaux services.

Le constat est que ces derniers sont encore méconnus d'une partie de la population.

La Régie de l'assurance maladie du Québec rapporte que 17 580 citoyens en Estrie ont bénéficié à environ 28 500 occasions de ces nouveaux services depuis leur entrée en vigueur.

Ces chiffres ne tiennent pas compte cependant des assurés du régime public.

Le pharmacien du Jean Coutu de la rue King Est à Sherbrooke, Éric Gamache, affirme que plusieurs actes demeurent sous exploités par les patients.

Le nombre de services offerts dans la région est réparti de la façon suivante :

"              Prolongation d'une  ordonnance  : 10 569

"              Évaluation du besoin de prescription d'un médicament pour des conditions mineures (ex. : eczéma, infection urinaire, rhinite allergique, etc.) : 1118

"              Évaluation du besoin de prescription d'un médicament lorsqu'aucun diagnostic n'est requis (cessation tabagique, diarrhée du voyageur, nausées et vomissements chez la femme enceinte, etc.) : 5958

"              Ajustement de la dose d'un médicament : 10 737

Pour permettre à la population d'en apprendre plus sur ces nouveaux services, l'Ordre a mis en ligne le site Web presentpourvous.ca.

Ce site présente les nouvelles activités de manière simple et ludique à l'aide de vidéos et d'un jeu-questionnaire.