Lussier fustige Sévigny dans le dossier d’Ubisoft

Le candidat indépendant à la mairie de Sherbrooke, Steve Lussier, a fait une sortie en règle contre Bernard Sévigny.

Le directeur hypothécaire à la Banque nationale prétend que les fonctions de monsieur Sévigny au sein de l'UMQ l'ont empêché de saisir de belles opportunités pour la ville.

Monsieur Lussier fait référence à Ubisoft qui a choisi Saguenay au lieu de Sherbrooke.

Il dresse une liste d’exemples qu’il qualifie de « retentissants échecs » :

  • • Absent alors que Ubisoft choisit Saguenay au lieu de Sherbrooke;
  • • Absent alors que SherWeb s’agrandit... ailleurs et s’installe à Longueuil;
  • • Absent alors que Kezber part pour Magog;
  • • Absent pour surveiller Valoris et ses coûteux soucis;
  • • Absence de jugement, Aéroport de Sherbrooke = une offre sans demande;
  • • Absence de jugement, Well inc. = pas de plan d’affaires;
  • • Absence de suivi et de jugement, dans la transaction immobilière du bureau de l’arrondissement Rock Forest. Transaction questionnable;
  • • Absence dans la gestion des dossiers souvent trop longs, mal réglés et qui frustrent les investisseurs et les citoyens.

À l’aide d’un balai pour imager ses propos, Steve Lussier veut faire le ménage à la ville. Il croit que les Sherbrookois méritent un Conseil municipal harmonieux et fonctionnel. Qu’ils méritent un maire qui va travailler dans leurs intérêts et qui va les engager dans des projets qui leur rapporteront, qui seront solides et porteurs d’avenir.

Il entend utiliser ses connaissances e finances et en affaires pour rendre Sherbrooke prospère.