Magog : inquiétudes sur avenir de l'hôpital

À Magog, le comité de vigie est inquiet pour l'avenir de l'hôpital Memphrémagog.

Depuis la réforme Barrette, plusieurs patients doivent maintenant se déplacer à Sherbrooke.

La fermeture de l'unité de soins de courte durée en gériatrie en est un bel exemple.

La centralisation des analyses des prélèvements, le projet Optilab, est également dénoncée.

Le comité craint aussi pour la survie des points de service à Potton et Stanstead.

Une rencontre d'information pour la population aura lieu le 16 mai à l'école secondaire La Ruche à 18 h 30 en compagnie de trois représentants du CIUSSS de l'Estrie - CHUS.

En audio, le président du comité de vigie,  Jean-Guy Gingras.