Quelqu'un en veut au maire de Sainte-Cécile-de-Milton?

Tout porte à croire qu'au moins une personne en veut au maire de Sainte-Cécile-de-Milton... 

C'est que pour la troisième fois en moins d'un an, le véhicule de Paul Sarrazin a été la cible de vandales. 

Selon la Voix de l'Est, le dernier méfait a été commis le 10 mai, sur la rue Dufferin à Granby, où il participait à la séance publique des maires de la MRC de la Haute-Yamaska.

Un solvant à base d'huile avait alors été mis sur sa voiture, ce qui a pour effet de désagrègé la peinture. On parle de dommage évalué à plus de 3500$. 

Le même type de produit avait été répandu en juin dernier, mais cette fois la facture était de 12 000$. 

Celui qui est aussi le président de la commission scolaire du Val-des-Cerfs a porté plainte au service police.