Ralentissement du recrutement dans les Cantons-de-l’Est

Les employeurs des Cantons-de-l'Est pensent ralentir le rythme de recrutement d'ici la fin de l'année, selon l'enquête de ManpowerGroup sur les perspectives d’emplois.

La prévision nette d'emploi pour la région s'établit à un pour cent pour le quatrième trimestre de 2017, soit d'octobre à décembre.

Il s'agit d'un recul de trois points par rapport au trimestre précédent.

6 pour cent des employeurs comptent embaucher, 10 pour cent prévoient réduire leurs effectifs et 84 pour cent ne prévoient aucun changement.

 "Il s'agit également d'une perte de sept points par rapport à l'an dernier, indiquant un rythme de recrutement relativement lent pour les prochains mois. ", explique Brenda Gauvin, du bureau de Manpower à Brossard.

" Les gains d'emplois à l'échelle nationale s'annoncent modestes de façon générale pour le quatrième trimestre 2017 ", a communiqué Mme Darlene Minatel, vice-présidente des opérations et comptes stratégiques de Manpower Canada.

" La majeure partie des activités de recrutement se concentrent sur le Québec, l'Ontario et la Colombie-Britannique, mais le reste du Canada comprend néanmoins plusieurs pochettes positives, sous la lancée d'une reprise modérée dans le secteur pétrolier et gazier. "