Retrait caricature : Couillard se défend d’être intervenu

Philippe Couillard a réagit au retrait d'une caricature de lui jugée inappropriée.

Le premier ministre du Québec se défend d'avoir usé de son influence pour forcer le Courrier du Sud de Longueuil à retirer le dessin publié dans son journal.

La caricature montrait monsieur Couillard vêtu d'une djellaba en train de lapider son ex-députée Fatima Houda-Pepin à l'occasion de la Journée de la femme.

La direction de l'hebodomadaire, Transcontinental, s'est dissociée du portrait du caricaturiste Jean-Marc Phaneuf publié mercredi dernier et retiré la publication de sur son site Internet. 

Voici les explications du premier ministre Couillard devant les médias ce matin...