Sévigny blanchi par la Commission municipale

La plainte déposée contre Bernard Sévigny pour possible manquements au code d'éthique  et de déontologie des élus de la Ville de Sherbrooke n'est pas retenue.

Au terme de son enquête préalable, la Commission municipale du Québec considère que la demande est manifestement mal fondée.

La plainte avait été déposée par l'ancien conseiller indépendant Jean-François Rouleau qui accusait le maire sortant Sévigny de cacher les détails des coûts liés au projet Well inc.