Sherbrooke, le meilleur endroit pour les femmes au Québec

 

Sherbrooke se classe au premier rang des villes au Québec et 7e des 26 plus grandes villes canadiennes pour la qualité de vie des femmes selon le Centre canadien de politiques alternatives.

Les rôles exercés par les femmes au sein de la direction des entreprises privées et publiques, le nombre de plaintes portées pour des cas de violence exercée envers des femmes ainsi que le degré d'éducation et la santé sont parmi les critères étudiés pour établir ce classement.

Plus du tiers des personnes élues sur les scènes politiques municipale, provinciale et fédérale à Sherbrooke sont des femmes, ce qui est le plus haut que la moyenne canadienne.

 

" Dès mon arrivée, j'ai pu nommer trois femmes au sein du comité exécutif en raison de leur grande expertise des dossiers municipaux. De plus, les séances du conseil municipal sont présidées par Mme Nicole Bergeron. Je suis aussi heureux de constater que les femmes sont aussi très bien représentées au sein de la direction de la Ville de Sherbrooke où sept d'entre elles occupent des postes de directrice ". - Steve Lussier, maire de la Ville de Sherbrooke.

 

Le développement économique de la Ville de Sherbrooke au cours des cinq dernières années a permis d'augmenter le taux d'employabilité des femmes ainsi que leur salaire de plus de 2 600 $ par rapport à 2012 selon un communiqué émis par la Ville de Sherbrooke.

De plus, la grande accessibilité à une formation supérieure a contribué à ce que 50 % des personnes détentrices d'un diplôme collégial et 27,8 % d'un diplôme universitaire soient de sexe féminin.