Train Sherbrooke-Montréal : un montant de 8M$ réclamé

Le promoteur du train entre Montréal et Sherbrooke veut 8 millions de dollars des municipalités touchées pas son projet.

Pour Sherbrooke, la contribution serait de 3 millions sur 10 ans alors que Bromont pourrait devoir allonger 1 million pour la même période.

Selon l'étude dévoilée hier par l'homme d'affaires François Rebello, le projet de 90 millions aurait un impact positif sur la valeur des résidences situées à proximité des gares.

À Sherbrooke, l'augmentation serait de  1,25 %, ce qui permettrait de rembourser l'investissement initial.