Transport scolaire en Estrie: la grève est évitée

À Sherbrooke, la grève prévue dans le transport scolaire du 7 au 14 mai est officiellement évitée.

Réunis en assemblée générale hier, les syndiqués du transport scolaire des Autobus des Cantons se sont prononcés à 95 % en faveur de l’entente de principe intervenue avec leur employeur. 

'' Le transport scolaire est maintenant réglé en Estrie chez nous à la CSN, car les cinq syndicats ont maintenant entériné leur entente. On souhaite avoir été précurseur et être en mesure d'aider le transport scolaire dans tout le Québec. ''-  Le président de la CSN Estrie, Denis Beaudin.

 

Points importants de l'entente pour Autobus des Cantons

• Augmentation des heures minimales payées à 20 heures par semaine 
• Augmentations salariales de 19,64 $ actuellement à 25,64 $ en 2022 si l’indice des prix à la consommation se maintient à 2 %, ce qui équivaut à 30,54 % d’augmentation sur 5 ans 
• Règlement de griefs d’une valeur de 33 000 $, montant qui sera versé aux membres du syndicat.

'' Nous sommes vraiment heureux des résultats obtenus dans le cadre de ces négociations. Ceux-ci nous démontrent, hors de tout doute, que les employeurs disposent des ressources financières pour rémunérer adéquatement leur salarié-es. Dans le contexte de rareté de main-d’oeuvre actuel dans ce secteur, cette bonification significative des conditions salariales favorisera le recrutement et la rétention des conductrices et des conducteurs ''-Stéphanie Gratton, vice-présidente de la Fédération des employées et employés de services publics – CSN (FEESP – CSN) et responsable politique du secteur transport scolaire.

Rappelons que quatre autres ententes sont intervenues lors des dernières semaines en Estrie, soit chez Autobus Coaticook, Autobus B. Dion, Autobus de l’Estrie et Autobus la Sapinière.