Un centre de crise pour JEVI ?

17 842, c'est le nombre d'appels que reçoit les intervenants de JEVI annuellement.

C'est près de 4 fois plus qu'en 2011. 

Le centre de prévention du suicide de Sherbrooke rêve d'un centre de crise pour répondre à la demande. 

Les données rendues publiques par le SPS le mois dernier justifient également que ce projet se réalise. 

C'est qu'en 2016, on répertoriait 883 tentatives de suicide à Sherbrooke, soit 80 de plus qu'en 2015.

Ce centre permetterait d'assurer une surveillance 24h/24 des personnes en état de crise pour éviter que des gestes irréparables ne surviennent.

En 2014, JEVI avait soumis un projet du genre, mais sans succès. 

Il était alors évalué à plus de 880 000 $, un montant qui devra maintenant être réévalué.