Vente par sollicitation dans la région : mise en garde de l’ACEF

Avez-vous reçu la visite de personnes faisant du porte-à-porte pour vendre un récupérateur thermique?

L'Association coopérative d'économie familiale de l'Estrie fait une mise en garde après que des ventes par sollicitation aient été signalées dans une dizaine de municipalités.

Les plus récents cas étaient à Fleurimont et Ascot Corner.

« Les gens qui nous ont téléphoné cette semaine ont signalé des personnes faisant du porte-à-porte qui affirmaient ne rien vendre mais posaient beaucoup de questions sur la consommation d’électricité et demandaient à voir le panneau électrique. Des consommateurs avertis des techniques des vendeurs de thermopompes les ont éconduits fermement. Mais d’autres personnes nous ayant contacté un peu plus tôt cet automne ont signé sous pression et regrettaient amèrement »- La coordonnatrice de l’ACEF , Sylvie Bonin.

Les vendeurs sont très insistants pour conclure la transaction extrêmement coûteuse.

C'est que dans de nombreux cas, les commerçants locaux pouvaient offrir un appareil similaire jusqu'à 50% moins cher. 

Heureusement, les gens disposent d'un délai de 10 jours pour annuler le contrat de vente itinérante et un an si le contrat n’est pas conforme.

La coordonnatrice, Sylvie Bonin, invite ces derniers à communiquer avec l’ACEF au 819 563-8144.