Opération policière contre un groupe relié aux Hells en Estrie

La Sûreté du Québec mène une opération antidrogue depuis tôt jeudi matin en Estrie contre un groupe relié aux Hells Angels.

Une vingtaine de perquisitions et autant d'arrestations sont prévues, dont la tête dirigeante du réseau. Les suspects arrêtés devraient comparaître jeudi au palais de justice de Sherbrooke.

Seulement à East Angus, huit endroits sont visités par les policiers, dont un restaurant et un bar.

220 policiers de la Sûreté du Québec et de la Sûreté municipale de Granby sont sur le terrain.

Ils ont saisi principalement de la cocaïne et des comprimés de méthamphétamine.

'' Le réseau avait le contrôle exclusif de la drogue sur le territoire, de l'approvisionnement et la vente jusqu'à la rue était l'exclusivité de ce réseau qui opérait quand même depuis plusieurs mois, plusieurs années.'' - Hugo Fournier, porte-parole de l'Escouade régionale mixte (ERM) Estrie.

Le réseau s'étendait jusqu'en Beauce

Le réseau vendait des stupéfiants de l’est de Sherbrooke jusqu’en Beauce.

Les perquisitions et les arrestations ont lieu dans les MRC du Haut-Saint-François, des Appalaches, des Sources, d’Arthabaska et du Granit.

L'enquête a débuté à l'automne 2018.