Rapport Tanguay: les salaires de certains élus de Sherbrooke pourraient augmenter

À Sherbrooke, le salaire du maire est jugé adéquat, mais celui de certains élus municipaux pourrait augmenter. 

C'est du moins ce qui ressort du rapport Tanguay, commandé par la Direction générale de la Ville. 

L'étude rendue publique aujourd'hui a été menée par l'ancien conseiller municipal Bernard Tanguay. 

Ce dernier a notamment procédé à une analyse comparative de la gouvernance politique auprès de plusieurs villes de taille comparables à celle de Sherbrooke, dont Trois-Rivières, Saguenay, Lévis et Gatineau. 

Dans son rapport, M. Tanguay dresse trois principales recommandations en ce qui concerne la rémunération, soit un ajustement du traitement des membres du conseil à la suite de la décision du gouvernement d’imposer les allocations de dépenses des personnes élues.

'' Je recommande aussi que le conseille municipale de Sherbrooke adopte le règlement qui va permettre d'ajuster les salaires des conseillers municipaux chaque année en fonction de l'indice des prix à la consommation. Aussi, je suggère d'établir la rémunération de base des conseillers à 30 % de la rémunération du maire.'' - Bernard Tanguay , ancien conseiller municipal 

Le conseil municipal sera appelé à se prononcer sur les recommandations de ce rapport et sur la rémunération lors de la séance régulière qui se tiendra le 21 mai prochain.

Gouvernance 

Au sujet de la gouvernance, l'ex-conseiller indique qu’à l’exception des sociétés ou des comités légaux, tous les autres comités devraient être remis en question dans le cadre d’une analyse plus approfondie.

Au total, on compte 79 comités politiques, organismes paramunicipaux, comités de quartier et organismes du milieu dans lesquels les élus sont présents.

'' J'estime qu'il y a trop de comités qui existent.  Je recommande aux élus de faire un Lac-à -l'épaule pour se doter d'une vision stratégique et de créer ou de maintenir des comités qui sont en lien direct avec cette vision. '' -Bernard Tanguay , ancien conseiller municipal