Aéroports: le bilinguisme en chute libre, sauf à Ottawa

L'aéroport d'Ottawa est un des plus performants au pays en matière de bilinguisme.

L'établissement est le seul grand aéroport, avec celui d'Halifax, à avoir amélioré l'accès à des services bilingues depuis 2010.

Selon des chiffres obtenus par La Presse, le nombre d'employés fonctionnels dans les deux langues officielles y est passé de 29% à 30,5% entre 2010 et 2015.

Ce taux a toutefois reculé dans six des huit grands aéroports canadiens.

L'aéroport de Montréal est évidemment celui où la proportion est la plus grande, avec 94% d'employés bilingues.

Le Commissariat aux langues officielles publiera demain les résultats d'une longue enquête sur le sujet.