Arbitrage dans le conflit à la STO : les deux parties continuent d'échanger

Le conflit entre la Société de transport de l'Outaouais et ses chauffeurs et employés d'entretien est loin d'être terminé.

Le Syndicat a annoncé aujourd'hui que ses membres avaient voté en faveur du recours à l'arbitrage, comme recommandé par le médiateur.

Par contre, ce n'est pas le cas de la STO qui a déposé une contre-proposition.

Par voie de communiqué, la société de transport indique que le processus entourant le renouvellement de la convention collective continue de progresser.

Les parties syndicale et patronale continuent d'échanger sur la possibilité et les modalités entourant un processus d'arbitrage.

Une rencontre en présence du médiateur est prévue le 15 mars prochain pour déterminer la suite des choses.