Baignade: seulement un parent sur trois surveille son enfant en tout temps

iStock-915009624

Alors que l'été 2019 pourrait être marqué par un nombre record de noyades, un bon nombre de parents ne surveillent pas adéquatement leurs enfants selon un nouveau sondage.

On apprend dans un coup de sonde mené par la firme Léger pour le compte d'Allstate que seulement le tiers (32%) des parents québécois surveillent en tout temps leurs enfants de moins de 12 ans quand ils sont près de l'eau.

Le quart (24%) affirme plutôt assurer une surveillance à relais avec d'autres adultes, alors qu'un parent sur cinq (21%) surveille ses enfants tout en effectuant une ou plusieurs autres tâches.

Ce sont des chiffres inquiétants qui surprennent la Société de sauvetage.

« J'ose espérer que si la question avait été en bas de six ans, on aurait eu un pourcentage plus élevé. Le meilleur parallèle que je puisse faire: est-ce que vous laisseriez un enfant de moins de six ans traverser la rue sans le prendre par la main? »

- Raynald Hawkins, directeur général de la Société de sauvetage - Division Québec

Déjà 35 noyades au Québec

Ces nouvelles statistiques inquiètent particulièrement puisqu'on rapporte déjà 35 noyades depuis le début de l'année au Québec et que des milliers de Québécois s'apprêtent à tomber en vacances.

D'ailleurs, la moitié d'entre eux (55%) affirment qu’ils passeront leurs vacances près d’un plan d’eau, que ce soit à proximité d’un lac, d’une piscine ou d’une rivière.

La Société de sauvetage rappelle qu'une noyade peut survenir en seulement 15 à 20 secondes et invite les Québécois à désigner en tout temps un adulte responsable de la surveillance des enfants.

Des noyades évitables

Selon la Société de sauvetage, la majorité des noyades qui surviennent au Québec seraient évitables.

En 2018, 70% d'entre elles sont survenues dans des rivières, des lacs ou des étangs et 13% sont survenues dans des piscines.

Seulement 1% des noyades sont survenues en présence de surveillants.

« Les rapports d’investigation des coroners démontrent maintes et maintes fois que la noyade est presque toujours évitable. À cet égard, planifier et assurer une surveillance constante sont essentiels pour veiller à la sécurité de tous. Prendre les précautions nécessaires fait la différence entre passer de bons moments dans l’eau et en garder de bons souvenirs ou en ressortir avec une expérience traumatisante. »

- Raynald Hawkins, directeur général de la Société de sauvetage, division du Québec

La prévention avant tout

Les résultats du sondage de la firme Léger arrivent à point, alors que la Semaine nationale de la prévention de la noyade s'entame le 21 juillet prochain.

Elle se déroulera sous le thème La noyade est évitable.

Des activités seront organisées aux quatre coins du Québec pour sensibiliser les jeunes et les moins jeunes à l'importance d'adopter des comportements sécuritaires à proximité de plans d'eau.

CLIQUEZ ICI pour accéder à la boîte à outils éducative de la Société de sauvetage.