BILAN de la crue printanière en Outaouais

La crue printanière en fait voir de toutes les couleurs aux riverains de la région et c'est loin d'être terminé.

Les autorités s'attendent à ce que le niveau des rivières soit élevé au moins jusqu'à demain. La situation devrait ensuite se replacer lentement.

Les deux secteurs problématiques présentement en Outaouais : les municipalités de St-André-Avellin et de Pontiac où l'état d'urgence a été décrété.

À Gatineau, la Ville a ouvert un centre de services aux sinistrés au centre communautaire Jean-René-Monette.

Aucune évacuation n'est nécessaire pour le moment, mais certains ont décidé de quitter leur résidence par mesure préventive.

Une séance d'information sur l'aide financière gouvernementale offerte aux citoyens sinistrés aura lieu à 19h lundi au centre sportif de Gatineau. Cliquez ici pour les dernières mises à jour.

Les municipalités de l'Outaouais suivantes sont accessibles au Programme général d'aide financière lors de sinistres réels ou imminents : Blue Sea, Duhamel, Gatineau, Mansfield-et-Pontefract, Mulgrave-et-Derry, Otter Lake, Pontiac et St-André-Avellin.

 

Les secteurs touchés en Outaouais : 

Cayamant

Le niveau du lac Cayamant est à la hausse. Celui-ci a débordé sur le chemin Monette, affectant une dizaine d’habitations dans le secteur.

Duhamel

Quatre résidences principales sont isolées sur le chemin de la Petite-Nation. Cent quatre-vingt (180) sacs de sable ont été placés sur les chemins Petite-Nation et Preston afin d’empêcher l’eau de monter. Le niveau d’eau est actuellement à la baisse.

Gatineau

La Ville assure une surveillance en continu. Les sentiers près des cours d’eau sont inondés et fermés. La rivière Outaouais a débordé sur le boulevard Hurtubise et on distribue d’ailleurs des sacs de sable au coin de Hurtubise et de la rue Sabourin. La rue Saint-François-Xavier est fermée à la circulation jusqu’à la rue Blais. La Ville procédera à un rehaussement du chemin avec du gravier afin d’éviter que les citoyens soient isolés. La Ville a ouvert un centre d’opérations d’urgence sur la rue Greber et un centre de service pour sinistrés au 89, rue Jean-René Monette.

Gracefield

La rivière Gatineau est sortie de son lit, inondant une résidence.

Montpellier

Le ruisseau Schryder est sorti de son lit et a inondé une résidence principale ainsi que plusieurs chalets. Deux personnes ont été évacuées.

Pontiac

Une vingtaine de résidences ont été inondées à la suite de la montée du niveau de la rivière des Outaouais. Les chemins Cedarvales et Dion sont inondés, mais encore praticables pour le moment. Le chemin du Lac, l’avenue des Plages et la rue de la Sapinière sont actuellement fermés à la circulation. Le niveau d’eau a d’ailleurs augmenté de neuf centimètres sur l’avenue des Plages. La Ville a demandé aux citoyens de ces secteurs d’évacuer de manière préventive. La plupart ont choisi de demeurer chez eux. Le Service de sécurité incendie de la Ville fait une tournée d’information auprès de ces personnes afin de les aviser qu’il sera impossible de les secourir s’ils refusent l’évacuation.

Ripon

Quatre résidences sont isolées de manière préventive sur les chemins Tinel, Séguin, Larose et Montée-Levert. Un propriétaire a évacué sa résidence après qu’elle ait été inondée par la rivière Petite-Nation. Le niveau d’eau a augmenté de six pouces, hier, et la Municipalité installe des sacs de sable dans quatre secteurs de son territoire.

St-André-Avellin

Le niveau de la rivière Petite-Nation a atteint le seuil d’inondation moyenne et le débit est demeuré à la hausse. Le chemin Lanthier a été inondé. Le chemin Saint-Jacques a été fermé à la circulation. La Municipalité a ouvert son centre de coordination pour gérer les inondations provoquées par la rivière Petite-Nation. Un conseiller s’est rendu sur place, en soutien à la municipalité. Une assemblée extraordinaire du conseil municipal s’est tenue hier afin de décréter l’état d’urgence dans la Municipalité.

Waltham

Le chemin de la Rivière Noire est fermé à la circulation, alors que deux résidences sont isolées au km 17 et au km 20. Les résidents demeurent en contact avec la Municipalité. Le niveau de la rivière Ottawa est à la baisse.