Budget fédéral : les réactions régionales

Le gouvernement Trudeau a déposé aujourd'hui un budget prudent, sans grandes surprises.

Le déficit prévu est de 28,5 milliards pour l'année financière 2017-2018.

Les Canadiens payeront plus cher le tabac et l'alcool en raison de hausses de taxes.

Ottawa veut également que les aidants naturels puissent avoir droit à de l'assurance chômage.

Le crédit d'impôt pour le transport en commun sera éliminé à compter du 30 juin.

D'ailleurs, en transport en commun, le maire Maxime Pedneaud-Jobin, y voit certaines bonnes nouvelles.

''Là où il y a une amélioration intéressante, c'est la mécanique d'allocation de fonds où ce sera par système de transport plutôt que premier arrivé premier servi. Ça veut dire que Gatineau va reconnaitre les montants auxquels elle va avoir accès sur une longue période.''

Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau

Les organismes sociaux se réjouissent de l'investissement du gouvernement de 11,2 milliards de dollars sur une période de 11 ans pour la construction et la rénovation de logements abordables.

''On souhaite que l'argent que le fédéral mettra à la disposition des provinces servira au Québec pour bonifier le programme AccèsLogis. On sait également qu'il y a des bonifications au programme de lutte à l'itinérance. On se réjouit également de ça.''

François Roy, Logemen'occupe.