Conflit à la STO : des demandes exagérées selon la STO

La Société de transport de l'Outaouais veut bien aller en arbitrage, mais pas à n'importe quelle condition.

C'est ce que la direction a affirmé aujourd'hui lors d'une mise au point sur les négociations en cours avec le syndicat des chauffeurs et employés d'entretien.

La STO accuse le syndicat de présenter des demandes disproportionnées. Elle évalue le tout à environ 18,6 millions de dollars.

Pour la société de transport, accepter les conditions du syndicat, c'est accepter la détérioration des services.

Il faut rappeler qu'elle a décliné la semaine dernière la proposition de porter le dossier en arbitrage, selon les termes qui étaient proposés.