Cri du coeur d'une famille de l'Est ontarien

Cri du coeur sur les réseaux sociaux d'une famille de l'Est ontarien, dont le bébé de 44 jours a perdu la vie l'an dernier en raison de la coqueluche.

Dans les jours suivant sa naissance, l'enfant a commencé à vomir, à tousser et à avoir de la misère à respirer.

Les parents ont rapidement consulté des spécialistes, mais se sont fait dire qu'il n'y avait rien de grave.

Malheureusement, c'est leur dernière visite qui a tourné en cauchemar. Le diagnostic est tombé : coqueluche, mais il était trop tard.

Le couple envisage maintenant de poursuivre la médecin du CHEO qu'ils ont vue à quelques reprises avant le drame.