Décès dans une sablière: des méthodes dangereuses en cause?

Des méthodes de travail dangereuses pourraient être en cause, selon LeDroit, dans le décès de l'opérateur d'une pelle mécanique dans une sablière de La Pêche jeudi dernier.

Selon les premières constatations de la CNESST, l'excavation n'était pas faite pas en palliers, comme ça doit être fait.

Les parois qui entourent la pelle mécanique mesurent plutôt 33 mètres de haut, rendant le tout très instable.

Une enquête policière serait d'ailleurs en cours pour déterminer s'il y a eu négligence criminelle de la part de l'employeur.

Entre temps, le corps de la victime n'a toujours pas pu être récupéré.

Un plan d'intervention doit être élaboré en collaboration avec une équipe d'ingénieurs.