Décès de Brandon Maurice: «C'était lui ou c'était moi...»

C'était au tour du policier qui a abattu Brandon Maurice de témoigner hier dans l'enquête publique ouverte sur le décès de l'adolescent, survenu en novembre 2015, à Messines.

«C'était lui ou c'était moi»... C'est en ces mots que l'agent Frédéric Fortier a expliqué sa décision d'ouvrir le feu en direction du jeune homme.

Il faut rappeler qu'il était à ce moment traîné par la voiture conduite par Brandon Maurice.

Il affirme avoir craint pour sa vie, alors que la voiture frôlait des arbres, et avoir fait feu après trois avertissements.

Le policier poursuivra son témoignage aujourd'hui.