Des fraudeurs de l'étranger frappent au Québec

Une quarantaine de cas de fraudes par des gens originaires de l'étranger ont été rapportés, cet été, au Québec.

Une quarantaine de cas de fraudes par des gens originaires de l'étranger ont été rapportés, cet été, au Québec.

Les escrocs sont bien habillés et sont parfois accompagnés de leurs familles, y compris des enfants.

Une sexagénaire s'est fait distraire par l'un d'entre eux alors qu'elle était dans le stationnement du Walmart de Sainte-Catherine en Montérégie, selon le Journal de Montréal. Il lui a volé son portefeuille et a réussi à retirer 1000 $ de son compte bancaire, possiblement parce qu'il l'avait vu faire son NIP dans le commerce.

D'autres cas mettent en scène de fausses pannes de voitures en bordure d'autoroute. Les voleurs demandent de l'argent pour se sortir du pétrin et laisse des faux bijoux en or comme garanti. Ceux-ci n'ont finalement aucune valeur comparable au montant d'argent avancé par un bon samaritain.

Les crimes seraient commis, en grande partie, en bordure des autoroutes 20 et 40, dans les magasins à grande surface et les stations-service.

Les arnaqueurs sont originaires de l'Europe de l'Est et se déplacent souvent en véhicules loués en Ontario. Ils quitteraient la province à l'automne pour se diriger vers le Sud.

La Sûreté du Québec affirme que les montants dérobés dans les dernières semaines sont plus importants que les autres années et estiment qu'il doit y avoir plus de cas que la quarantaine déclarée.