Des parents veulent faire la guerre aux opioïdes

À Ottawa, des centaines de personnes ont participé hier soir à une importante rencontre organisée dans la foulée de la crise des opioïdes.

Parents, policiers, ambulanciers et responsables de la santé publique se sont assis à une même table pour discuter des nombreux cas de surdoses survenus récemment dans la capitale, entre autres celui d'une jeune adolescente de 14 ans il y a deux semaines à Kanata.

L'objectif était notamment de permettre aux parents d'avoir une conversation éclairée avec leurs enfants, mais aussi de trouver des moyens de s'attaquer à ce fléau qui gagne du terrain.

Parmi les pistes de solution, la Ville d'Ottawa envisage notamment d'équiper ses policiers et ses pompiers de trousses de Naloxone, un antidote qui annule les effets du fentanyl et qui permet de sauver des vies.