Des urgences pas si urgentes dans les urgences

Les urgences du Québec ne dérougissent pas et sont engorgées de cas non-urgents selon le Journal de Montréal.

On peut lire ce matin que jusqu'à 80% des patients qui se présentent au triage des urgences sont classés comme non-urgents ou moins urgents sur l'échelle de priorité.

Il peut s'agir de cas de fractures mineures, d'otites ou de douleurs abdominales légères par exemple, des situations qui ne nécessitent pas de voir un médecin d'urgence.

À l'Hôpital de Hull, c'était le cas pour près de six patients sur dix l'an dernier.

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, réitère que c'est justement pour ces patients qu'il souhaite ouvrir des dizaines de supercliniques à travers la province.