ENQUÊTE La santé des ados de l'Outaouais laisse à désirer

La santé des adolescents de l'Outaouais laisse à désirer si on les compare au reste du Québec.

Plus de 3500 élèves de la région ont répondu à la 2e édition de l’Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire.

Il en ressort plusieurs constats, notamment que l'Outaouais compte plus de jeunes fumeurs, qu'il y a davantage de jeunes en situation d'obésité et que nos jeunes dorment moins.

De plus, les ados de la région sont plus souvent victimes de violence ou d'intimidation à l'école, sur le chemin du retour ou sur Internet.

Le nombre de diagnostic d’anxiété, de dépression ou d’un trouble alimentaire est également plus élevé en Outaouais qu'ailleurs au Québec.

Au chapitre des bonnes nouvelles, les jeunes de la région sont plus nombreux à manger leurs cinq portions de fruits et légumes chaque jour et à utiliser le condom.