Gatineau pourrait perdre un joyau du kayak

La rivière des Outaouais pourrait perdre ses lettres de noblesse dans le domaine du kayak si Québec va de l'avant avec la démolition des ruines du barrage des rapides Deschênes.

Selon LeDroit, la configuration des ruines et le fort débit de la rivière y créent une vague de renommée mondiale qui attire les meilleurs kayakistes au monde.

L'entraîneur de l'équipe du Québec en kayak d'eau vive de style libre, Patrick Lévesque, appelle d'ailleurs le ministère des Transports à reconsidérer la démolition des ruines.

Même son de cloche du côté de l'Association des résidents de Deschênes, qui réclame une rencontre avec le maire de Gatineau dans ce dossier.