Gatineau poursuit sa lutte contre l'agrile du frêne

La Ville de Gatineau a octroyé aujourd'hui un contrat de 2,3 millions de dollars pour l'abattage des arbres infectés.

Il faut dire qu'au cours des dernières années des insecticides ont été utilisés pour freiner la progression de l'épidémie.

Le problème c'est que ça ne permet pas toujours de sauver les frênes et la Ville a décidé d'agir rapidement.

Environ 60 000 frênes touchés par l'agrile seront abattus au cours des deux prochaines années.