Hôtel British : l'ancien conseiller Alain Riel est blanchi

Soupir de soulagement pour l'ancien conseiller gatinois Alain Riel.

La Cour supérieure a rendu sa décision aujourd'hui dans le dossier de l'Hôtel British.

L'ancien élu avait qualifié de ''criminel'' certains travaux réalisés en 2013 sur le bâtiment historique du secteur Aylmer.

Le propriétaire de l'immeuble avait déposé une poursuite en diffamation de 750 000 dollars contre Alain Riel.

Selon le juge, les propos n'étaient pas diffamatoires et la conduite du défendeur n'était pas fautive au sens de la responsabilité civile.