Itinérance : toujours autant de femmes et de familles à la rue à Ottawa

À Ottawa, les femmes âgées et les familles sont toujours aussi nombreuses à fréquenter un refuge.

Selon l'Alliance pour mettre un terme à l'itinérance, le taux de fréquentation des femmes de plus de 50 ans dans ces établissements a augmenté de près de 20% alors qu'une hausse de 12,5% a été enregistrée pour les familles.

L'organisme affirme toutefois que la création de logements abordables dans la capitale fédérale au cours de la dernière année a grandement aidé certaines personnes plus démunies à se loger.

En Outaouais, un portrait de l'évolution de l'itinérance sera dressé demain avant-midi. Déjà on sait que 2016 se mérite la note de D, qui signifie un léger recul par rapport à 2015.