Jour crucial dans le conflit à la STO

C'est une journée importante aujourd'hui dans le conflit qui oppose la STO à ses chauffeurs et employés d'entretien.

Les deux parties ont jusqu'à 14h pour accepter ou refuser de porter leur dossier en arbitrage, comme le recommande le médiateur.

Les syndiqués se sont réunis hier pour se prononcer sur cette option, mais le résultat des votes n'est toujours pas connu.

Le président de la STO, Gilles Carpentier, avait pour sa part affirmé la semaine dernière fonder beaucoup d'espoir dans cette solution.

On apprend par ailleurs ce matin que les mesures de compensation offertes par la STO à ses usagers coûteront, selon TC Media, 500 000$ par mois jusqu'à ce que le conflit se règle.