L'agrandissement du Château Laurier peut aller de l'avant

image-jpg

Sans grande surprise, le controversé projet d'agrandissement du Château Laurier à Ottawa peut finalement aller de l'avant.

La motion du conseiller Mathieu Fleury visant à retirer au propriétaire du château son permis patrimonial a une fois de plus été rejetée hier.

« Je sais que c'est un débat émotionnel, mais à la fin de la journée ce n'est pas un édifice municipal ou provincial ou fédéral. C'est un édifice du secteur privé. »

Jim Watson, maire d'Ottawa

Les opposants sont déçus de la tournure des événements et envisagent maintenant de se tourner vers le judiciaire et le politique.

Le gouvernement fédéral a déjà indiqué qu'il ne se mêlerait pas du dossier qui, selon lui, est un dossier municipal.