Le SPVG cité à la Commission Chamberland sur les sources journalistiques

Il a été question du Service de police de Gatineau aujourd'hui à la commission Chamberland sur la protection des sources journalistiques.

Entre 2010 et 2017, le SPVG a fait près de 1 000 demandes pour obtenir des renseignements sur des abonnés de Vidéotron, Telus, Bell et Rogers.

Règle générale, les données qui ont été fournies sont les appels entrants et sortants, la durée et l'heure.

Rappelons que la commission d'enquête a été créée l'automne dernier à la suite de révélations touchant le Service de police de Montréal et la Sûreté du Québec qui auraient mis sous écoute le cellulaire de certains journalistes.