Le SPVG s'allie avec le CISSSO pour intervenir en santé mentale

Le Service de police de la ville de Gatineau et le CISSS de l'Outaouais s'unissent pour aider les personnes en état de détresse psychologique.

Les deux instances mettent sur pied l'Unité d'intervention de crise (UNIC).

Les policiers seront jumelés avec un intervenant du réseau de la santé pour agir rapidement lorsqu'une personne est en état de crise.

Le CISSS estime pouvoir améliorer la vie de dizaines de personnes grâce à cette initiative financée par les deux organisations.

De son côté, le SPVG croit que ses policiers augmenteront leurs connaissances en matière de santé mentale.

L'an dernier, le SPVG a traité près de 2 800 appels en lien avec des problèmes de santé mentale.