Les autobus de la STO débordent

Les autobus de la Société de transport de l'Outaouais débordent.

Selon des chiffres obtenus par Radio-Canada, le nombre d'autobus surchargés a augmenté de 70% en un an seulement pour la période de la rentrée, soit de la fin août au début du mois d'octobre.

L'arrêt Wellington et Bank à Ottawa est le plus problématique. C'est l'endroit où les autobus sont les plus à risque de ne pas s'arrêter parce qu'ils sont déjà remplis.

La STO avoue travailler sur des solutions. Certains changements devraient d'ailleurs être apportés au début de la prochaine année.