MISE À JOUR Inondations en Outaouais : état d'urgence et indemnisations

La nuit pourrait être longue et stressante pour plusieurs riverains de la région alors qu'on devrait recevoir entre 15 et 25 mm de pluie supplémentaire.

Un des endroits les plus problématiques présentement au Québec, c'est à St-André-Avellin. L'état d'urgence sera décrété en raison des inondations.

L'état d'urgence signifie, entre autres, que les sinistrés doivent évacuer et qu'ils auront droit à des indemnisations.

À Gatineau, des travaux ont été effectués aujourd'hui pour hausser le niveau de certaines rues afin de limiter les inondations et de permettre aux résidents de circuler.

Pour le moment, aucune résidence n'a été évacuée. Toutefois, 33 maisons sont touchées. On en comptait une vingtaine hier.

Des indemnisations sont prévues pour les riverains touchés. La Ville donnera un peu plus de détails à ce sujet demain.

''On est en train d'organiser la logistique avec le ministère. Il y aura des séances d'information pour les citoyens dans les prochains jours pour les informer du contenu du programme et pour les informer de ce qu'ils ont droit.''

Marie-Hélène Lajoie, la directrice générale de la Ville de Gatineau

Également, la Ville demande aux citoyens d'éviter de circuler sans raison dans les rues touchées. Vous allez trouver les détails ici.

Les secteurs problématiques en Outaouais :

Cayamant

Le niveau du lac Cayamant est à la hausse. Celui-ci a débordé sur le chemin Monette, affectant une dizaine d’habitations dans le secteur.

Duhamel

Deux résidences principales sont isolées sur le chemin de la Petite-Nation. 180 sacs de sable ont été placés sur les chemins Petite-Nation et Preston afin d’empêcher l’eau de monter.

Gatineau

La Ville assure une surveillance en continu. Les sentiers près des cours d’eau sont inondés et fermés. Des rues sont également fermées dans différents secteurs de la Ville. La rivière des Outaouais a notamment débordé sur le boulevard Hurtubise. La Ville procède à un rehaussement de cette route avec du gravier afin d’éviter que les citoyens soient isolés. La municipalité a ouvert un centre d’opération d’urgence sur la rue Gréber. Les pompiers ont visité plusieurs résidences pour évaluer les besoins des résidents et donner de l'information en cas d'évacuation.

Gracefield

La rivière Gatineau est sortie de son lit, inondant une résidence.

Montpellier

Le ruisseau Schryder est sorti de son lit et a inondé une résidence principale ainsi que plusieurs chalets. Deux personnes ont été évacuées.

Pontiac

Une dizaine de résidences du chemin du bord de l’eau ont été inondées à la suite de la montée du niveau de la rivière des Outaouais. Les chemins Cedarvales et Dion sont inondés, mais encore praticables pour le moment. La rue des plages est aussi inondée. Cependant, la circulation demeure possible avec des camionnettes. Le chemin du Lac, l’avenue des Plages et la rue de la Sapinière sont actuellement fermés à la circulation, isolant 21 résidences.

Ripon

Quatre résidences sont isolées de manière préventive sur les chemins Tinel, Séguin, Larose et Montée-Levert. Un propriétaire a évacué sa résidence après qu’elle ait été inondée par la rivière Petite-Nation.

St-André-Avellin

Le niveau de la rivière Petite-Nation a atteint le seuil d’inondation mineure et le débit est demeuré à la hausse. Le chemin Lanthier a été inondé. Le chemin Saint-Jacques a été fermé à la circulation. La municipalité a ouvert son centre de coordination pour gérer les inondations provoquées par la rivière Petite-Nation.