Moyens de pression dans les CPE

Vous allez peut-être être témoin de moyens de pression ce matin en allant reconduire les enfants à la garderie.

Environ 11 000 éducatrices et éducateurs de CPE, dont 400 en Outaouais, ont placardé leur garderie d'affiches syndicales afin de mettre de la pression sur le gouvernement.

Les syndiqués réclament de meilleures conditions salariales. 

Il y a deux semaines, ils ont massivement voté en faveur d'un arrêt de travail de 6 jours. 

Le moment du déclenchement de cette grève n'a pas encore été annoncé.