Phénix : Ottawa a sous-estimé l'ampleur de la tâche

Nouveau rapport peu flatteur pour le gouvernement fédéral en lien avec le système Phénix.

Selon la firme Goss Gilroy, Ottawa a sous-estimé la complexité de la tâche en voulant passer à ce nouveau système de paie.

17 points ont été soulevés dans le rapport entre autres que le gouvernement aurait dû faire des tests plus complets afin d'envisager tous les scénarios possibles.

Le Conseil du Trésor aurait également pu exiger des bilans plus fréquents pour bien évaluer la progression du dossier.

Aux dernières nouvelles, 257 000 transactions étaient toujours en attente d'être traitées.