La pluie cause des problèmes en Outaouais

La pluie abondante qui est tombée et qui continue de tomber sur l'Outaouais cause bien des problèmes depuis la nuit dernière.

La circulation automobile, notamment, est perturbée dans quelques secteurs en raison d'importantes accumulations d'eau sur les routes.

C'est le cas, entre autres, près du parc de maisons mobiles Riviera, à Gatineau.

À Val-des-Monts, la circulation se fait en alternance entre le chemin de l'Église et la rue des Pignons.

De nombreux Gatinois se sont également réveillés avec quelques pouces d'eau dans leur sous-sol en raison de refoulements d'égouts.

Courtoisie (André Grenier-Henri)

Courtoisie (Caroline Poirier)

Glissement de terrain

Une voie de l'autoroute 5 a dû être fermée à la circulation ce matin en raison d'un glissement de terrain.

Une partie de l'accotement a glissé sur la chaussée à la hauteur du chemin Old Chelsea.

La circulation en direction nord se fait sur une seule voie jusqu'à nouvel ordre.

Record de précipitations

On a battu un record de pluie pour la journée d'hier dans la région de Gatineau-Ottawa, alors qu'il est tombé 23,8 millimètres de pluie.

Le record à battre était de 15 millimètres en 1942.

Selon Environnement Canada, on en attend jusqu'à 40 millimètres au total d'ici la fin de la journée lundi.

Risques d'inondations

Des inondations sont donc possibles près de la rivière des Outaouais, alors que le niveau et le débit de la rivière augmentent depuis quelques jours et qu'ils continueront de le faire cette semaine.

La Commission de planification de régularisation de la rivière des Outaouais prévient que des inondations mineures pourraient survenir dans les basses terres.

Douloureux souvenir

C'était il y a deux ans. La crue printanière du printemps 2017.

De nombreux Gatinois en gardent un douloureux souvenir et craignent chaque printemps de revivre le calvaire qu'ont dû affronter les sinistrés.

Même si les niveaux des cours d'eau sont à la hausse, les autorités se font rassurantes pour l'instant quant au risque qu'une crue semblable survienne à nouveau.