Procès d'Ian Bush: sa haine des impôts en cause?

La haine d'Ian Bush envers les impôts et la justice canadienne semble bel et bien être le motif derrière les meurtres du juge Alban Garon, de sa femme et d'une amie survenus en 2007 à Ottawa

Le fils et l'ex-conjointe de l'accusé ont témoigné hier et ont soutenu la thèse de la Couronne à l'effet que Bush aurait commis ce triple meurtre parce qu'il en voulait à la cour des impôts, contre qui il multipliait les défaites.

Son ex-conjointe, notamment, a mentionné qu'il accumulait les démêlés fiscaux et devenait très colérique quand le sujet faisait surface dans leurs conversations.

Il faut rappeler que le juge Garon a déjà été juge en chef de la Cour fédérale des impôts.

Le procès reprendra lundi au palais de justice d'Ottawa.