Procès de deux anciens Gee-Gees: le consentement remis en question

C'est sur le consentement de la présumée victime que devrait se jouer le verdict au procès des deux anciens joueurs de l'Université d'Ottawa accusés d'agression sexuelle.

Selon Radio-Canada, Guillaume Donovan a affirmé hier en cour que la plaignante n'avait pas dit non quand il s'était invité dans une relation intime qu'elle avait initié avec un de ses coéquipiers.

L'autre accusé, David Foucher, en a rajouté en affirmant n'avoir décelé aucun signe de détresse chez la présumée victime au moment où il s'est introduit dans la chambre à coucher.

La juge devra bientôt rendre son verdict et donc trancher sur cette délicate question du consentement.

Les avocats de la Couronne et de la Défense présenteront leurs plaidoiries finales aujourd'hui.